Posts tagged ‘Montréal’

25 novembre 2013

Pura vida, encore!

Ouf, ça fait longtemps! Me semble que je l’ai souvent écrite cette phrase-là… Je n’ai pas de bonnes raisons pour expliquer mon absence : concours de circonstances, discipline, motivation, etc. Le classique.

Mais là, je suis de retour! Avec une belle nouvelle en plus : m’en vais passer trois mois au Costa Rica!

Le départ approche et je suis de plus en plus énervée. J’ai hâte de vivre près de la mer. Là où il y a des grosses vagues, du soleil en masse et une chaleur qui fait friser. Où on s’endort sur la plage à 16h de l’après-midi, qu’on se réveille en sursaut et qu’on se croit au paradis. Ça a l’air ben quétaine dit de même, mais c’est exactement ce qui m’est arrivé lorsque j’y suis allée cet été et je pense bien que c’est à ce moment que j’ai décidé que j’allais y retourner.

En même temps, tout peut arriver. Je peux aussi bien ne pas partir finalement, revenir avant, rester plus longtemps. On verra bien.

11 juin 2013

Les soeurs Boulay

Ouf, j’en ai mis du temps entre ce billet et le dernier! C’est que j’étais trop occupée à écouter le premier album des soeurs Boulay. Et ce n’est même pas une blague.

En boucle, sur repeat à longueur de journée. Dans mon iPod ou dans mes haut-parleurs. En allant au travail et en revenant du travail. Je ne me tanne juste pas et je n’exagère même pas.

Le poids des confettis est sorti depuis le 26 mars, mais je l’ai découvert un peu sur le tard. Je me suis levée un matin en ayant une envie folle d’entendre la musique des deux Gaspésiennes. Ça dure depuis presque deux mois maintenant et c’est devenu une obsession qui ne diminue pas. C’en est presque épeurant. Parce que, en plus, quand je ne les écoute pas, je les chante. Au grand désespoir de mon entourage…

Leur son est folk, country sur les bords. Les voix de Stéphanie et Mélanie sont douces, harmonieuses et justes. Il y a les paroles aussi que je trouve si jolies et si authentiques. C’est tout simple, tout doux et ça fait tellement de bien à mon p’tit coeur. En plus, les filles sont irrésistiblement mignonnes!

20 mars 2013

Un DIY en zigzag

Je dois l’avouer, mon imagination n’y est pour rien dans ce DIY. C’est carrément du copiage du Sea Circus. Vous vous souvenez, le p’tit resto avec lequel je suis tombée en amour à Bali? Là-bas, des zigzags colorés décorent toutes les tables et je trouve que ça fait joli sur les photos de Charlie, la proprio (charlieinbali sur Instagram).

Ça fait un moment que je suis tannée de ma table de cuisine. Au lieu de la changer, je me suis dit que, pour la rendre plus belle, je pourrais m’en faire des zigzags moi aussi.

read more »

28 février 2013

Pas pu résister…

20130228-094440.jpg

Je sais les photos d’arbres enneigés pullulent depuis ce matin. Mais c’est tellement joli, je n’ai pas pu résister moi non plus.

25 février 2013

La Gaspésie, encore…

La semaine dernière, de grosses tempêtes ont laissé l’est du Québec enseveli sous des dizaines et des dizaines de centimètres de neige. Au lieu de trouver ça dommage pour tous ceux qui devaient pelleter, je n’avais qu’une envie : rouler jusqu’à Gaspé pour aller faire de la raquette au bord de la mer. Moi, la fille qui n’aime pas le froid et qu’on doit traîner de force pour aller jogger.

read more »

25 janvier 2013

Dévorer Montréal

La semaine dernière, je vous parlais de Chantelle et de son magazine Sourced Cities. Comme ma talentueuse amie n’aime pas se tourner les pouces, un autre projet l’a tenue occupée pendant pratiquement toute la durée de son séjour à Montréal. Avec Claire Bouchard, elle s’est promenée de resto en café, de pâtisserie en boulangerie. L’une écrit, l’autre prend des photos. Ça a donné Dévorer Montréal. qui sortira le 20 mars prochain. Le livre propose 52 adresses bouffe sympa. Se tenant loin des circuits touristiques habituels, Claire et Chantelle partagent leurs coups de cœur personnels et nous font découvrir leur Montréal à elles.

Aucun doute, Dévorer Montréal sera appétissant!

16 janvier 2013

Deux auteures : Catherine McKenzie et Véronique Papineau

Dans les dernières semaines, deux romans m’ont tenue éveillée jusqu’à tard dans la nuit. Ça faisait longtemps que c’était arrivé.

Le premier : Arranged, de Catherine McKenzie. J’ai découvert cette auteure montréalaise anglophone l’été dernier avec Spin. Je vais me procurer Forgotten très bientôt et j’ai déjà hâte que Hidden sorte en juin prochain.

Le ton qu’utilise cette avocate romancière est léger, sympathique, juste et drôle. J’arrive facilement à m’identifier aux personnages qui ont à peu près mon âge. Et même si ça ne se pourrait pas toujours dans la vraie vie, ben j’y crois et j’embarque. Il faut dire que je suis la lectrice parfaite pour ce genre d’histoires. Des histoires de filles célibataires qui racontent tout à leur meilleure amie. Dit comme ça, ça fait un peu réducteur et ben quétaine. Mais ça ne l’est pas parce que l’auteure sait doser et ne se prend pas au sérieux.

Catherine-McKenzie-et-Véronique-Papineau_Une-vraie-fille

Le deuxième : le dernier de Véronique Papineau, Les bonnes personnes, que j’ai dévoré en quelques heures. J’avais adoré son recueil de nouvelles Petites histoires avec un chat dedans (Sauf une). Son écriture m’avait séduite et j’attendais avec impatience son deuxième livre. Quand je l’ai vu sur les tablettes de la librairie, je me suis retenue de l’acheter parce que je me disais que ça ferait un bon cadeau de Noël à demander. Finalement, je ne l’ai pas reçu, mais une amie me l’a prêté.

À mon grand bonheur, j’ai retrouvé ce que j’avais tant aimé chez Véronique Papineau : une écriture simple et vraie. Ça se lit tout seul, sans buter sur les mots. Une histoire d’amour et de désamour qui fait du bien.

Quel agréable sensation de ne pas pouvoir aller se coucher avant d’avoir lu une autre page, ah pis une autre, ah, pis une p’tite dernière… Merci Catherine et Véronique.

14 janvier 2013

Un lundi de fin de semaine

Je ne le fais pas exprès, mais ça m’arrive souvent d’avoir congé le lundi. J’adore ça. Tout le monde retourne au travail pendant que moi, je relaxe.

Lundi-de-fin-de-semaine_une-vraie-fille.1

Cette semaine, Alex aussi avait congé. Nous nous sommes levés plus tard que d’habitude, comme si nous étions dimanche matin, et on a mangé du bacon pour déjeuner. Plein de bacon. Ensuite, j’ai apporté ma pile de livres de cuisine à Alex et je lui ai demandé de choisir une recette pour le souper. Pas facile, pas facile. Après avoir changé d’idées 10 fois, il en a choisi une. Non sans m’être retenue de critiquer son choix, une de mes résolutions 2013, nous avons noté les ingrédients manquants et nous avons marché jusqu’à la fruiterie. En revenant, on a tout mis dans la mijoteuse et nous sommes allées nous promener parce qu’il faisait trop beau.

Lundi-de-fin-de-semaine_une-vraie-fille.2Lundi-de-fin-de-semaine_une-vraie-fille.3

Lorsque nous sommes rentrés, l’odeur du repas qui mijotait avait envahi l’appartement. Le souper s’annonçait délicieux. Et il le fut. Je mettrai la recette en ligne cette semaine. Là, je me prépare à écouter Breaking Bad.

8 janvier 2013

Spa Escale Santé

Hier, pendant que plusieurs retournaient au travail, ma soeur et moi sommes allées nous faire dorloter au spa. Je croyais que je n’avais pas vraiment pris de résolutions, mais depuis quelques jours, je me répète souvent : « En 2013, faudrait que je fasse plus de ci, moins de ça. » Et hier, pendant que je relaxais dans un bain chaud, je me disais qu’il faudrait que je revienne plus souvent ici.

Ici, c’est au Spa Escale Santé, situé sur la rue Rachel, près des Shops Angus. De l’extérieur, l’endroit n’inspire pas tellement à la détente, sans doute à cause de l’insigne des Caisses Desjardins, qui a ses bureaux dans le même bâtiment. Mais une amie m’y a entraînée il y a quelques mois et depuis, je ne vais que là. C’est à 12 minutes de marche de chez moi, le prix des massages inclut l’accès aux bains nordiques et le personnel est aux petits soins avec ses clients. Comme j’ai ben de la misère à planifier, j’appelle souvent à la dernière minute pour prendre rendez-vous et il y a toujours de la place.

Spa Escale Santé

Je vous recommande chaudement ce petit havre de paix. De mon côté, ce sera sans doute la résolution 2013 la plus facile à tenir.

J’aurais bien voulu prendre plus de photos, mais le but de ma visite était de décrocher. Alors j’ai sagement rangé mon iPhone dans mon casier au vestiaire. Je ne lui ai touché qu’à ma sortie du spa.

1 octobre 2012

Mon été

Ouf, ça fait longtemps que j’ai donné des nouvelles ici! Je l’avoue, j’ai été paresseuse cet été, mais comme à chaque année, l’automne me donne envie de reprendre mes bonnes habitudes.

Alors pour (re)commencer, voici le résumé de mon été en photos!

Repos, lecture, soleil, BBQ, chalet, balcon, pique-niques.

read more »

%d blogueurs aiment cette page :