Posts tagged ‘Sea Circus’

20 mars 2013

Un DIY en zigzag

Je dois l’avouer, mon imagination n’y est pour rien dans ce DIY. C’est carrément du copiage du Sea Circus. Vous vous souvenez, le p’tit resto avec lequel je suis tombée en amour à Bali? Là-bas, des zigzags colorés décorent toutes les tables et je trouve que ça fait joli sur les photos de Charlie, la proprio (charlieinbali sur Instagram).

Ça fait un moment que je suis tannée de ma table de cuisine. Au lieu de la changer, je me suis dit que, pour la rendre plus belle, je pourrais m’en faire des zigzags moi aussi.

read more »

15 juin 2012

Pemuteran, Bali

Avec les deux piscines, les deux restos, les chaises longues sur la plage et le spectacle de danse du premier soir, on se sentait plus dans un tout-inclus à Varadero qu’en voyage backpacker en Indonésie.

À notre arrivée, un employé s’est empressé de transporter nos bagages jusqu’à notre chambre. On doit avoir marché 10 minutes avant d’y arriver. Le terrain de l’hôtel était immense et la chambre aussi.

Des vacances de nos vacances.

read more »

6 mai 2012

Sea Circus

C’est LE café que j’aurais aimé avoir ou que j’aimerais ouvrir. On s’y sent en vacances. Ok, ça aide de l’être pour vrai, mais quand même. L’ambiance est juste assez relaxe et l’attitude juste assez professionnelle. La musique oscille entre du funk, de l’afrobeat, de la samba, des classiques et des trucs plus nouveaux. La déco est le parfait équilibre entre le funky et l’exotique.

En plus d’être beau comme tout, ça goûte bon! Allez voir les photos que j’ai mises ici. De vrais œufs bénédictines avec une vraie sauce hollandaise citronnée (un peu comme au Vieux Vélo), un bar à tacos, du bon pain frais. Normalement, je n’aime pas manger des fruits, mais leur bol de fruits rouges avec miel et yogourt m’a conquise. Et leur café… il accote celui du Névé facile. J’capote, j’capote, j’capote!

5 mai 2012

Bali – Jour 1

À 6h, j’ouvrais les yeux. Pas si pire, je pensais passer une partie de la nuit debout. Quand Alex s’est réveillé à son tour, je mourais de faim. Nous sommes sortis et avons exploré Seminyak pour la première fois : du trafic, une chaleur étouffante, pas de trottoir et la plage au bout de la rue. Nous avons été déjeuner au premier resto ouvert qu’on a croisé. Pendant qu’on mangeait, à un certain moment, toutes les serveuses ont arrêté de travailler en même temps, c’était l’heure des offrandes. Juste à côté de notre table, la serveuse remplissait la petite boîte de carton et priait, sans gêne ni malaise, au milieu de tous les clients. Ça avait quelque chose de très touchant.

Pour revenir à l’hôtel, nous avons emprunté des petites rues qui ressemblent à des ruelles au lieu de l’artère principale. C’était beau! En fait, c’est beau! La végétation, les villas, les gens souriants, les coqs qui chantent, la couleur turquoise partout, le soleil, les enfants qui nous saluent, wow!

read more »

%d blogueurs aiment cette page :